Fengarion - Mirelle Galoghiris Award

Merci pour votre participation !

Découvrez ci-dessous le projet gagnant de cette édition 2016.

Accès à l’éducation pour 30 filles et adolescentes victimes d’exploitation ou de violences sexuelles au Guatemala

par Casa Alianza Suisse

Guatemala

Illustration of the project

Le Guatemala est un des pays les plus pauvres d'Amérique centrale où la violence domestique envers les filles, les adolescentes et les femmes est un problème majeur. La Alianza est une des deux seules institutions du pays à prendre en charge des filles et des adolescentes âgées entre 12 à 18 ans, victimes d’exploitation, de violences sexuelles et de traite.

En savoir plus
1152 votes
1re position

Des lieux de vie sûrs et sains pour les enfants migrants en Inde

par Aide et Action Suisse

Bhopal, Inde

Illustration of the project

Dans quatre états indiens, Aide et Action intervient sur les chantiers pour assurer à 5'000 jeunes enfants âgés de 0 à 8 ans un lieu de vie à l'abri des dangers et offrant soins et stimulation adaptés à la Petite Enfance.

En savoir plus
1117 votes
2e position

Centre d'accueil pour 100 mineurs non accompagnés en Grèce

par Médecins du Monde - Grèce

Peania, Greece

Illustration of the project

Centre d'hébergement de Médecins du Monde Grèce pour les mineurs non-accompagnés. Dans le cadre de la crise sociale et économique et de la crise des réfugiés en Grèce, Médecins du Monde Grèce met en oeuvre un nouveau centre d'hébergement pour les populations vulnérables, en particulier pour les mineurs non-accompagnés.

En savoir plus
599 votes
3e position

300 enfants bergers au Burkina Faso vont à l'école et apprennent un métier

par Enfants du Monde

Sanmatenga, Burkina Faso

Illustration of the project

Au Burkina Faso, aller à l’école ou en ressortir doté de compétences de vie est un défi, notamment pour les enfants qui vivent dans les campagnes. Les filles et garçons d’éleveurs, de bergers et d’agriculteurs suivent leur famille lors de la transhumance du troupeau ou doivent aider leurs parents pour les travaux dans les champs.

En savoir plus
215 votes
4e position
L’amélioration des conditions de vie et de l’environnement pour l’humanité toute entière passe par l’éducation et le développement de l’autonomie des personnes les moins privilégiées. Les connaissances acquises par l’éducation et la formation donnent aux êtres humains une chance de développer leur potentiel, de profiter des beautés de la vie et de respecter la nature qui les entoure. Les outils d’éducation et de partage des connaissances devraient être libérés de toute influence religieuse et politique et devraient être fondés sur la charte des droits de l’homme des Nations Unies. Les besoins éducatifs se trouvent notamment, mais pas seulement, dans les pays en voie de développement, et concernant en premier lieu les enfants et les mères sans formation et sans accès à l’autonomie.Mireille Caloghiris

Partager

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Partager sur Twitter
  • Partager par email