Fengarion - Mirelle Galoghiris Award

Merci pour votre participation !

Découvrez ci-dessous le projet gagnant de cette édition 2017.

L’Ecole est un droit pour TOUS

par Chaba

Amphur Mae Rim, Thaïlande

Illustration of the project

Projet de soutien pour la scolarisation des enfants et des adolescents domiciliés loin des structures scolaire

En savoir plus
1004 votes
1re position

Taizako : Éducation de la petite enfance à Madagascar

par Aide et Action Suisse

District d’Antananarivo Avaradrano, Madagascar

Illustration of the project

Projet de développement de la petite enfance à Madagascar, permettant l'éducation de 440 enfants marginalisés.

En savoir plus
763 votes
2e position

Communautés Citoyennes pour la Paix rurales et urbaines

par Association Duchamps-Libertino

Village de Diaki, Territoire de Kasangulu, District Lukaya, Province du Kongo Central et Commune de Matete, Kinshasa.

Illustration of the project

Programme d'éducation pour la paix et pour l'autonomisation des populations fragilisées

En savoir plus
569 votes
3e position

Accès à l’école primaire pour les enfants des communautés de pêcheurs du lac Victoria

par Nouvelle Planète

Mugomba, Le sous-district de Mpatta, Uganda

Illustration of the project

Construction de cinq salles de classe pour l’école primaire de Mugomba UMEA en Ouganda.

En savoir plus
257 votes
4e position
L’amélioration des conditions de vie et de l’environnement pour l’humanité toute entière passe par l’éducation et le développement de l’autonomie des personnes les moins privilégiées. Les connaissances acquises par l’éducation et la formation donnent aux êtres humains une chance de développer leur potentiel, de profiter des beautés de la vie et de respecter la nature qui les entoure. Les outils d’éducation et de partage des connaissances devraient être libérés de toute influence religieuse et politique et devraient être fondés sur la charte des droits de l’homme des Nations Unies. Les besoins éducatifs se trouvent notamment, mais pas seulement, dans les pays en voie de développement, et concernant en premier lieu les enfants et les mères sans formation et sans accès à l’autonomie.Mireille Caloghiris

Partager

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Partager sur Twitter
  • Partager par email