Fengarion - Mirelle Galoghiris Award

300 enfants bergers au Burkina Faso vont à l'école et apprennent un métier

par Enfants du Monde

Au Burkina Faso, aller à l’école ou en ressortir doté de compétences de vie est un défi, notamment pour les enfants qui vivent dans les campagnes. Les filles et garçons d’éleveurs, de bergers et d’agriculteurs suivent leur famille lors de la transhumance du troupeau ou doivent aider leurs parents pour les travaux dans les champs.

Ainsi, dans la province de Sanmatenga au Burkina Faso, les enfants peuls ne représentent qu’1% des effectifs des classes alors que la population peule est estimée à 17%. La plupart des parents n’envoient pas leurs enfants à l’école. L’absence d’un cursus scolaire compatible avec leur mode de vie spécifique engendre un très fort taux de déscolarisation et d’abandon scolaire. Les filles sont encore davantage défavorisées en matière d’éducation par rapport aux garçons. Elles sont mariées précocement et partent vivre dans leur belle-famille. En attendant le jour J, elles doivent accomplir les tâches domestiques sans pouvoir aller à l’école. En conséquence, les enfants n’acquièrent aucun savoir et savoir-faire pour leur vie d’adulte.

C’est pour ces raisons qu Enfants du Monde soutient l’Ecole du Berger et de la Bergère: une formule éducative de qualité adaptée aux besoins des populations d’éleveurs, mise en place par l’association Andal & Pinal (A&P). L’objectif de cette école en milieu rural est l’acquisition et la transmission par les enfants de connaissances et de compétences nécessaires à la vie courante. L’Ecole du Berger et de la Bergère offre une éducation primaire sur quatre ans aux enfants peuls entre 9 et 15 ans qui n’ont jamais été à l’école ou ont arrêté leur scolarisation. Une attention particulière est portée à la scolarisation des filles. Elles représentent au moins 50% de l’effectif total des classes, ce qui n’est pas le cas dans le système public.

Les cours sont gratuits, mais surtout le calendrier scolaire et l’horaire des leçons sont adaptés au mode de vie particulier des familles. Les élèves vont à l’école de 9h à 14h, de décembre à mai. Comme les enfants peuvent exécuter leurs tâches journalières ou saisonnières liées au soin du bétail ou aux cultures, les parents n’hésitent pas à les envoyer à l’école.

Les leçons dans les écoles suivent l’approche de la Pédagogie du Texte (PdT), soit un enseignement bilingue et des liens forts entre théorie et pratique. Ainsi, les élèves apprennent le fulfudé (leur langue maternelle), le français, les mathématiques ainsi que les sciences naturelles avec un accent particulier sur l’agriculture et les techniques d’élevage. L’hygiène, la nutrition et la santé sont aussi enseignées. Dans ce processus d’enseignement/apprentissage, les enfants transmettent les savoirs acquis aux autres membres de la communauté. A titre d’exemple, la prise en compte de l’hygiène dans leur vie quotidienne constitue un changement important. En outre, pour garantir la transmission des savoirs locaux aux enfants, des personnes ressources de la communauté sont régulièrement en charge des travaux pratiques.

Une fois le cursus primaire terminé, les jeunes peuvent soit rejoindre l'école publique, soit commencer un apprentissage ou une activité génératrice de revenu grâce au soutien de l’association Andal & Pinal et de leur communauté.

Les bénéficiaires directs sont environ 300 enfants, sans instruction, de 9 à 15 ans (dont au moins 50% des filles) du groupe ethnique Peul. Les familles et les communautés bénéficient des connaissances des élèves acquises à l’école, en particulier dans le domaine de l’agriculture. En outre, 14 enseignants sont formés sur la Pédagogie du Texte (PdT) ce qui leur permet d’améliorer la qualité de leur enseignement.

L’Ecole du Berger et de la Bergère a été reconnue par le Ministère de l’Education comme une des approches pédagogiques innovantes. Ceci favorise la diffusion de la formule et l’introduction de la Pédagogie du Texte (PdT) dans les écoles publiques, ce qui contribue à terme à améliorer la qualité de l’éducation dans le pays.

Vidéo du projet

Budget

Contribution d'Enfants du Monde: CHF 78'750

Budget 2016 d'Andal & Pinal: CHF 219'402

1 & 2. CHF 80812

  1. CHF 36373

  2. CHF 21292

  3. CHF 80925

Activités soutenues par la contribution d'Enfants du Monde:

  1. Consolidation de l'approche pédagogique des Ecoles du berger et de la bergère
  2. Extension du projet à un plus grand nombre d'établissements scolaires
  3. Suivi et appui aux sortants des Ecoles du berger et de la bergère pour rejoindre l'école publique secondaire ou faire un apprentissage
  4. L'Ecole du berger et de la bergère est mieux reconnue et s'intitutionnalise
  5. Bonne gestion de l'association Andal & Pinal: mise en oeuvre efficiente du projet et bonne gouvernance.
Logo - Enfants du Monde

Plan

Informations

OrganisationEnfants du Monde
LieuSanmatenga, Burkina Faso
Période1 janvier 2017 - 31 décembre 2017
PlusProfil sur Fengarion

Votes215
Position4

Partager

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Partager sur Twitter
  • Partager par email